fbpx

Un jour sans fin ou comment ne pas imaginer un retour potentiel au bureau ?

« En France, la situation de la pandĂ©mie est de plus en plus inquiĂ©tante, notamment dans les hĂŽpitaux d’Ile-de-France, oĂč le nombre de patients en rĂ©animation ne cesse de croĂźtre (
) l’Ă©ventualitĂ© de nouvelles mesures restrictives est de plus en plus probable. Â» Les Ă©chos 29/03/21.

Managers, salariĂ©s, cadres, employĂ©s
encore un peu de courage, si nous tenons compte des derniĂšres infos, il faudra tenir encore quelques semaines en travail Ă  distance car avec les chiffres de cette semaine, le retour au bureau n’est toujours pas pour demain en Ile de France


C’est un peu comme « le joyeux non anniversaire Â» d’Alice au Pays des Merveille 
absurditĂ©, impression de dĂ©jĂ  vu ou d’un Ă©ternel recommencement
mais restons positif, le printemps a pointĂ© le bout de son nez avec le soleil et « life goes on Â» !

Certains sont en tĂ©lĂ©travail depuis plus d’un an. D’autres ont repris en temps partiel, Ă  raison d’une journĂ©e ou plus par semaine. On compte environ 40% des salariĂ©s en tĂ©lĂ©travail. Avec les nouvelles mesures, ce taux risque de monter un peu


Des statistiques nous montrent qu’à la sortie du premier confinement, 68%* des salariĂ©s arrivaient Ă  bien concilier vie professionnelle et personnelle, 65% avaient des moyens suffisants, 73% avaient des rĂŽles et des objectifs clairs et 70% Ă©taient autonomes.

Ces donnĂ©es n’étaient finalement pas si mauvaises mais aprĂšs un an, qu’en est-il ? Comment fait-on pour tenir encore un peu, restĂ© motivĂ©, garder de l’enthousiasme et ĂȘtre positif pour n’envisager le retour Ă  « notre vie normale Â» que dans quelques mois ? On lit d’ailleurs de plus en plus d’articles sur le sujet depuis quelques temps avec des tonnes de conseils !

Les nĂŽtres restent inchangĂ©s :

  • S’imposer un cadre et un rythme
  • Cloisonner sa vie personnelle de sa vie professionnelle  
  • Mettre en place des rituels de dĂ©but et fin de journĂ©e (par exemple, le matin conduire les enfants Ă  l’école, sĂ©ance de mĂ©ditation, footing
sortir acheter le pain Ă  18h et Ă©teindre son ordinateur).
  • Etablir un cloisonnement technologique en marquant la fin de la journĂ©e, pour soi-mĂȘme et son entourage
  • Notifier ses collĂšgues de ses plages de travail sur un agenda
  • Communiquer autant que possible avec son Ă©quipe pour expliquer/partager le travail rĂ©alisĂ©
  • S’accorder des temps de pause rĂ©guliers et une vraie pause dĂ©jeuner entre 12h et 14h
  • Prendre le temps de se distraire, lire les infos, faire du sport
sortir dehors, prendre l’air !
  • Eviter les remarques du style : « Tranquille le tĂ©lĂ©travail (alors qu’on prend juste un cafĂ© aprĂšs le dĂ©jeuner sur la terrasse ou le balcon) ! » ou encore « Ça t’a fait deux mois de vacances finalement ! »

Sinon gare aux penchants négatifs du télétravail :

  • Sentiment d’isolement crĂ©Ă© Ă  cause du tĂ©lĂ©travail
  • Impression d’avoir trop de rĂ©unions, d’avoir un travail hachĂ©
  • Tendance Ă  avoir trop d’information et avoir la sensation de ne pas rĂ©ussir Ă  couper
  • DifficultĂ© Ă  passer Ă  autre chose et rĂ©ussir Ă  faire autre chose que le travail
  • Sensation de travailler et de ne pas recevoir l’estime et le respect mĂ©ritĂ© au regard des efforts fournis

La pause-cafĂ©, le dĂ©jeuner au restaurant d’entreprise, les conversations au dĂ©tour d’un couloir
vos collĂšgues vous manquent ? Tous ces petits moments Ă©changĂ©s permettaient de crĂ©er du lien et du vivre ensemble.

Avec Just For Good, on vous propose de retrouver ces petits moments « plaisir â€“ bien-ĂȘtre Â» Ă  partager au cours de nos ateliers « parenthĂšse Â» qui vont vous permettre de faire des pauses au cours de votre journĂ©e et de dĂ©couvrir des pratiques de dĂ©veloppement personnel pour vous sentir mieux, vous apporter des trucs et des astuces pour mieux gĂ©rer votre stress au quotidien, bien manger, mieux dormir, etc
Autant lier l’utile Ă  l’agrĂ©able ïŠ

N’hĂ©sitez pas Ă  nous contacter si vous souhaitez plus d’infos sur le sujet.

*Opinion Way – mai 2020