fbpx

Revenir à une alimentation ancestrale avec le régime Seignalet

Peut-être avez-vous déjà entendu parler du régime Seignalet, mis en place par le Dr Jean Seignalet, en 1985 à la suite de ses observations cliniques. « Il a commencé à s’intéresser au rôle de l’alimentation parce qu’il cherchait avant tout une méthode pour se soigner lui-même, se souvient sa fille, Anne Seignalet. Il souffrait de dépression et avait en permanence le sentiment d’être empoisonné par quelque chose. C’est cette intuition qui l’a guidé vers une démarche alimentaire. »

Les principes de ce régime

Différent du régime Kousmine, ce régime hypotoxique (pas ou peu toxique) consiste à revenir à une alimentation ancestrale, dans le but de régénérer la paroi de l’intestin et donc de réguler les processus pathologiques dans l’organisme. En effet, ces dix dernières années, notre alimentation a énormément changé et n’est désormais plus adaptée au corps humain. Le Dr Seignalet croit que le mauvais état de l’intestin grêle joue un rôle dans de nombreuses maladies. Selon lui, la muqueuse intestinale, lorsqu’elle devient trop perméable, laisse passer dans la circulation sanguine des macromolécules issues des aliments ingérés.

Le but de ce régime n’est pas de perdre du poids mais de soulager les maladies dites incurables.

Cette méthode est bénéfique pour 3 catégories de maladies :

* Les maladies auto-immunes (polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante, rhumatisme psoriasique, lupus érythémateux disséminé, sclérodermie, sclérose en plaques, maladie cœliaque, etc.)

* Les maladies liées à un « encrassage cellulaire » (cancer, acné, fibromyalgie, arthrose, migraine, psychose maniacodépressive, dépression nerveuse, diabète de type 2, spasmophilie, etc.)

* Les maladies d’élimination (psoriasis, urticaire, bronchite chronique, asthme, colite, etc.)

Les avantages sont nombreux ! Vous aurez un sentiment de soulagement des symptômes, une hausse de l’immunité, une meilleure digestion, une diminution de l’inflammation… Ce régime n’est pas à durée limitée, il faut plutôt le considérer comme un mode de vie. Son action bénéfique est constatée dès que les principes du régime sont respectés.

Une alimentation ancestrale

Pour suivre ce régime, il vous faudra dire adieu à certains aliments. Le régime Seignalet consiste à exclure les aliments suivants :

* De nombreuses céréales : blé dur et blé tendre (pâtes, semoule, pain, farine, pizzas, viennoiseries, brioches, gâteaux, galettes, biscuits, biscottes, son), la plupart des céréales (seigle, orge, maïs, avoine, kamut, épeautre)

* Produits laitiers : laits d’origine animale et leurs dérivés (beurre, fromage, crème, yaourt, glace)

* Certains produits sucrés : chocolat au lait, confitures

* Certaines matières grasses : huiles raffinées, margarines

* Bière

Exemple d’une journée dans l’assiette de Justforgood :

Au petit-déjeuner : Smoothie fraise banane, galette de son, beurre d’amande.

Au déjeuner : Belle assiette avec carottes râpées agrémentées de petits raisins secs et assaisonnées d’une vinaigrette au cumin, filet de cabillaud et courgettes cuits à la vapeur assaisonnés avec un filet d’huile d’olive vierge (1ère pression à froid) + compote de pomme.

Au diner : Riz complet étuvé, épinards et haricots verts assaisonnés avec un filet d’huile d’olive + yaourt au lait de soja.