Les petits conseils Just For Good pour éviter ou diminuer les conséquences négatives des longs voyages et du « jetlag ».

Les petits conseils Just For Good pour éviter ou diminuer les conséquences négatives des longs voyages et du « jetlag ».

Que vous partiez pour le travail, ou pour vos vacances, les longs trajets peuvent être  inconfortables et provoquer chez vous cette sensation de Jetlag à cause du décalage horaire. L’équipe Justforgood vous prodigue ses précieux conseils en suivant son triptyque : l’alimentation, les exercices physiques, et la gestion du mental.

 

Les erreurs à éviter lors d’un vol.

Durant le vol, assurez-vous de bien vous hydrater. Evitez de boire de l’alcool qui est un déshydratant : l’altitude et l’alcool ne font pas bon ménage. Si vous pensiez passer un meilleur vol avec un peu d’alcool dans le sang, vous ne ferez qu’intensifier les effets secondaires (maux de tête, vomissement…) car les effets de l’alcool sont amplifiés en altitude, vous risquerez donc d’en subir les conséquences de retour sur la terre ferme.

Si vous souhaitez en savoir plus, cet article décrit bien les effets de l’alcool en altitude.

Ne mangez pas trop, ce n’est pas le moment de vous accorder votre plaisir de la semaine ! Il ne faut pas surcharger votre système digestif, votre corps est déjà assez perturbé par l’environnement aérien avec la pressurisation et l’altitude de l’avion. Un repas léger permettra une digestion facile et votre corps aura l’énergie nécessaire à apporter à vos organes qui nécessiteront un soutien supplémentaire dans ces conditions particulières.

 

L’alimentation pendant, et après un vol.

Les super-aliments revitaliseront votre organisme tels que les algues d’eau douce riches en protéines et en minéraux.

Lisez notre précédent article sur les super-aliments !

La veille de votre départ, n’hésitez pas à consommer des glucides et des légumineuses pour diminuer les effets du jetlag. Et pour éviter d’avoir des envies sucrées en plein vol : inhaler de l’huile essentielle de basilic tropical ou de clou de girofle.

A bord d’un avion où l’air est sec et le taux d’oxygène est diminué, mangez tant que possible des fruits frais au maximum. Ils vous apporteront des vitamines, du sucre et de l’eau.

 

La magie des huiles essentielles…

Dormir durant votre vol réduira votre jetlag, mais le confort de l’avion ne le permet pas toujours. Pour vous aider, inhaler de l’huile essentielle de lavande et appliquez-en sur vos poignets et votre plexus afin de favoriser votre sommeil.

Le conseil Justforgood : Veillez à votre respiration, travailler vos respirations ventrales pendant quelques minutes pour vous préparer à l’endormissement.

La phytothérapie vous sera d’une grande aide grâce à ses différentes vertus qui équilibreront votre sommeil et votre système nerveux, mis à mal durant un long voyage.  On conseille la bergamote, le millepertuis, le tilleul ou l’aneth.

Découvrez notre article sur le phytothérapie si vous souhaitez en savoir plus.

 

Après le vol…ne pas oublier l’exercice physique, votre allié santé.

La pratique d’une activité physique régulière vous apportera de nombreux bénéfices pour éviter de subir un jetlag trop important.

De plus, l’exercice physique fera baisser votre stress, qui sera monté d’un grade à cause de l’augmentation du taux de cortisol dans votre corps (hormone du stress) lors du vol.

Il vous aidera à mieux appréhender le décalage horaire et améliorera grandement votre sommeil, qui est problème récurrent lorsque l’on change de fuseau horaire….

En complément du sport, le yoga et la méditation sont aussi des pratiques qui vous permettront de diminuer le stress et qui renforceront votre système immunitaire.